SOLIDARITE 35 ROUMANIE

 

 

bandeau3

logos35r1 

Adrien Lecoursonnais, médiateur culturel, poète urbain a mené, en 2019, lors de la Saison France-Roumanie, un projet mémoriel sur le centre de Sibiu. Ses précédents séjours à Sibiu, et deux mois de résidence d’artiste en 2019 lui ont permis de mettre en valeur des souvenirs d’habitants de Sibiu sur leur centre ville.
A partir de ces souvenirs il a créé « Réminiscences urbaines à Sibiu » en 2019 et réussi à re-transcrire ce parcours dans les rues de Rennes en faisant des parallèles entre Sibiu, les souvenirs de ses habitants et les rues de Rennes.
circuit dans Rennes Réminiscences Sibiu  

 

Réminiscences s'est déroulé en plusieurs étapes :
1) Le collectage des souvenirs, à Sibiu. A. Lecoursonnais a recolleté 402 souvenirs auprès d’environ 150 personnes au fil de ses séjours à Sibiu en mai et juin.
2) Mise en forme de ces témoignages sur le passé plus ou moins lointain de Sibiu, confection d’un dépliant en roumain présentant un parcours avec l’étape suivante : la déambulation.
3) Création d’un parcours dans les rues de Rennes permettant de faire un lien entre des lieux rennais et les souvenirs des habitants de Sibiu.
4) Deux déambulations ont été organisées les 19 et 20 septembre 2020 sous la direction de l’artiste dans la ville de Rennes à partir des souvenirs d’habitants de Sibiu recolletés en 2019.

Ainsi, pour parler des yeux de Sibiu, ces toits en tuile avec des petites fenêtres qui font penser à des yeux, Adrien a emmené le groupe de visiteurs au CCAS du vieux Rennes, un des rares bâtiments de Rennes qui dispose d’un toit en tuile. Il a sorti de son sac une tuile cassée et une carte postale montrant les yeux de Sibiu.
Avec la tuile il a raconté l’histoire d’une femme qu’il a rencontrée et qui lui a raconté qu’avec les tuiles, lorsqu’elle était enfant, ils jouaient tous à la marelle en traçant les contours du jeu à l’aide de morceaux de tuile. Ainsi, les marelles roumaines étaient orangées alors que les marelles françaises, tracées à la craie, étaient blanches.


48 personnes ont suivi cette déambulation qui avait été initialement prévue dans le cadre de la fête de l’Europe coordonnée par la ville de Rennes.

Mission en France et en Roumanie pour jeunes de moins de 26 ans
Affiche annonce SCV en France 2021 roumain
Vous avez moins de 26 ans ? Nous vous proposons de faire découvrir votre pays et votre culture dans un autre pays.

Solidarité 35 Roumanie propose 2 missions :

1. une mission de service civique volontaire pour les JEUNES ROUMAINS de moins de 26 ans. Mission en Ille et Vilaine, basée à Rennes, d'octobre 2021 à juillet 2022

La mission principale du volontaire sera de présenter la Roumanie et sa culture aux populations brétiliennes à l'occasion d'interventions scolaires ou de projets menés en appui à S35R ou aux comités de jumelages membres de Solidarité 35 Roumanie.

Si possible, quelques jours de préparation à la mission seront menés à Sibiu début octobre 2021 à la Maison d'Ille et Vilaine auprès de nos partenaires, l'APIVS.
Puis le volontaire réalisera une mission d'une durée de 10 mois en Ille et Vilaine basé au bureau de Solidarité 35 Roumanie à Rennes.

Merci d'envoyer vos CV et Lettre de motivation à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou de contacter l'APIVS si vous êtes intéressés.

Plus de détails dans la Fiche de mission

Visionner la vidéo de présentation des missions

image lien video


2.
une mission de service civique volontaire pour les JEUNES FRANCAIS de moins de 26 ans. Mission en Roumanie, basée à Sibiu, d'octobre 2021 à juillet 2022
La mission principale du volontaire sera de
favoriser l’interculturalité franco-roumaine par des animations auprès de publics francophiles autour des thématiques de la francophonie, de la valorisation du patrimoine et des jumelages à l'occasion d'interventions scolaires ou de projets menés en appui à l'APIVS et S35R

Deux à trois semaines de préparation à la mission seront menés début octobre 2021 à Rennes, au bureau de Solidarité 35 Roumanie. Puis le volontaire réalisera une mission d'une durée d'un peu plus de 9 mois à Sibiu basé à la Maison d'Ille et Vilaine au côté de nos partenaires, l'APIVS .
Candidatez à cette mission sur https://www.service-civique.gouv.fr/missions/favoriser-linterculturalite-franco-roumaine-par-des-animations-aupres-de-publics-francophiles-autour-des-thematiques-de-la-francophonie-de-la-valorisation-du-patrimoine-des-jumelages-1





Accueil d'une nouvelle volontaire française qui va partir en Roumanie fin octobre 2020

Joséfine est arrivée le 1er octobre 2020 au sein de Solidarité 35 Roumanie à Rennes. Elle nous explique ce qu'elle va faire à nos côtés dans les prochains mois et son parcours.

Josfine SCV bureau oct 2020- Joséfine, tu vas réaliser une mission de 10 mois pour Solidarité 35 Roumanie en Roumanie, à Sibiu, auprès de l’APIVS, à la Maison d’Ille et Vilaine, quelles seront tes missions ?
Mes diverses missions sur place seront principalement constituées de deux choses, la première étant d'intervenir dans des classes de jeunes roumains apprenant le français, et d'animer un atelier autour de la francophonie. La deuxième mission et la principale étant donné le contexte sanitaire actuel, sera autour du projet "Eurorando", qui a pour objectif de faire découvrir le département de Sibiu, son patrimoine culturel et ses paysages au travers de randonnées. Je vais participer à la création de parcours et à leur diffusion auprès de publics de différentes nationalités. Mon service civique a donc pour but de favoriser l'échange culturel entre la Roumanie et la France, de pouvoir partager et faire découvrir ma culture à la maison d'Ille-et-Vilaine et autour de moi.

- Qu’est ce qui t’a motivé à postuler à ce service civique volontaire en Roumanie ?

Ma motivation principale était de pouvoir voyager et découvrir en profondeur un pays, tout en apprenant comment fonctionne une association à l'échelle européenne. Dans le même temps, je voulais avoir une expérience dans ce milieu, et le service civique était le meilleur moyen de la réaliser, expérience mêlant contact humain, découverte professionnelle et culturelle.

- Quel a été ton parcours avant cette mission ?

Je viens de valider ma licence de Langues Etrangères Appliquées (LEA) en anglais et espagnol, et j'ai passé ma dernière année en Erasmus en Espagne. Je suis déjà allée en Roumanie grâce à mon stage en fin de licence 2 avec une association de ma région, qui a duré une dizaine de jours et qui consistait à accompagner et encadrer avec deux autres bénévoles un petit groupe de jeunes lors d'un échange linguistique en Roumanie, dans la région de Bihor, dans l’Ouest de la Roumanie.

- Quels sont tes centres d'intérêts que tu penses pouvoir utiliser pendant cette mission ?
Etant diplômée d'une licence de langues étrangères, je suis très intéressée par la découverte linguistique du roumain, que j'ai commencé à apprendre. De plus, j'adore voyager, découvrir de nouvelles choses, et participer à l'organisation de projets en équipe. J'aime aussi beaucoup la nature et la randonnée, donc cette mission correspondait beaucoup à mes attentes.


Quel est ton projet « d’avenir » pour l’après – mission ?
Après ma mission, mon projet est de postuler en Master pour finaliser mes études, dans le domaine du management de projet, si possible dans le secteur de l'associatif. En effet, j'ai pour but de travailler en contact avec d'autres cultures, dans la solidarité ou l'environnement, à travers une organisation qui mêle collaboration internationale et l'échange culturel.


Qu’est-ce que cette mission pourra t’apporter d’après toi (professionnellement et personnellement) ?
Professionnellement, cette mission m'apporterait un apprentissage concret dans le monde associatif, de développer des compétences utiles pour ma vie future et une expérience bénéfique qui peut être un avantage pour les sélections des Masters et aux yeux de futurs recruteurs. Je pense que ce volontariat va être aussi très formateur sur le plan personnel, qu'il va me permettre un certain recul sur ma vie et une pause dans mes études pour mieux réfléchir à ce que j'ai envie, et qu'il pourrait aussi m'apporter une meilleure vision globale de l'Europe et de la collaboration européenne avec les liens tissés.

 

Afis centru de vacanta 2018Le centre de vacances Obelix en 2018 en était à sa 15ème édition. Il est mis en oeuvre par notre partenaire, l'APIVS et cofinancé par la mairie de Sibiu et la ville de Rennes.

Comme à son habitude, il a connu un franc succès.

Au total, plus de 120 enfants ont été inscrits et la fréquence quotidienne moyenne était de 95 participants sur une période de 20 jours.

Cette année, Obelix, avec les 9 animateurs professionnels et les 6 jeunes volontaires, a fait voyagé les enfants au travers des activités dans plusieurs pays de l'Est, avec des escales en Inde, en Chine, en Turquie et en Égypte.

Des sorties ont été organisées au musée de plein air de Dumbrava Sibiului et au studio Astra-Film.

Nous sommes heureux d'avoir pu contribuer à offrir aux enfants de Sibiu un peu de diversité pendant les vacances, mais nous sommes conscients que la demande pour de telles activités dépasse nos capacités humaines et notre logistique.

L'APIVS étant accrédités pour la formation d'animateurs de centres de vacances, nous essayons, chaque année, d'augmenter le nombre d'animateurs professionnels afin qu'Obelix soit disponible pour le plus grand nombre et le plus longtemps possible.

Pour l'année 2019, Obélix prépare un voyage gastronomique, mais il nous a demandé de garder le secret sur les détails.

20180727 144354

 20180727 145531

Coordonnées

logos35r1

Solidarité 35 Roumanie

-->

Espace Anne de Bretagne
15 rue Martenot
35000 RENNES
Tel : 02.99.14.39.47
                                                                                                                    
                                                                                                   Page Facebook
logo facebook