Solidarité 35 Roumanie

Association de coopération entre l'Ille et Vilaine – France et la région de Sibiu – Roumanie

 

 

bandeau2

logos35r1 

notre historique

 

Voici une brève histoire de 20 ans de coopération

 

année
Evènement

astre

1989

 

Au lendemain de la révolution roumaine marquée par la chute du dictateur Ceausescu, nombre de communes d’Ille-et-Vilaine se trouvent impliquées dans une aide à destination de la Roumanie. Jean-Louis TOURENNE concrétise un besoin de coordination par la création de Solidarité 35 Roumanie.

L’association regroupe notamment 80 communes. Il leur est proposé un regroupement sur le judet (département) de Sibiu pour une plus grande efficacité.

 astre

1990

En 1990, pour palier dans un premier temps à l’urgence, la phase humanitaire se concrétise par l’organisation de convois contenant les collectes des communes d’Ille-et-Vilaine.

Dans un besoin de réciprocité pour préparer l’avenir, la collaboration avec la Roumanie change rapidement de vocation et s’oriente vers une coopération plus profonde. L’association anime un réseau à l’échelle départementale. Les moyens de mettre en valeur la société civile chez nos partenaires nécessitent un outil qui se concrétise par l’acquisition d’une Maison à Sibiu. Elle doit jouer un rôle essentiel d’appui à toutes les actions

Le début d’année 1990, marqué par l’effervescence d’une période post révolutionnaire, nous plonge dans une phase d’aide humanitaire. Pour le transport, le rythme sera pris d’en organiser un tous les semestres par le train (13 fois) puis la route (10), pour arriver à un total de 23 en une dizaine d’années

astre

1991

Progressivement, la coopération adaptée à l’évolution de la situation locale, se substitue à l’action strictement humanitaire. Les échanges, les séjours de formation et d’information permettent de répondre aux aspirations exprimées par les Roumains. Plus généralement, S35R favorise et sert les initiatives des communes et associations adhérentes. Les militants contribuent à une véritable réflexion citoyenne sur l’Europe qui reste à construire. Les relations entre communes facilitent le rapprochement de nos deux peuples.

Education Le volet éducatif est abordé en 1991 par l’apport d’une aide à la remise à niveau des équipements et matériaux didactiques des établissements scolaires. Dans l’idée de favoriser l’accès de tous les enfants à la meilleure formation possible, il est prôné le développement en qualité et en quantité de l’enseignement du français.

 

Echanges

Un développement de rencontres va s’amorcer en 1991 dans des domaines les plus divers. Il va concerner des élus, des techniciens, des responsables associatifs. La jeunesse, l’agro-tourisme, la protection de l’enfance, sont quelques thèmes porteurs qui aboutissent à l’organisation de telles rencontres

astre

1993

Les actions se multiplient pour l’agriculture et la coopération médicale. L’échange équilibré avec la culture offre le festival de Bretagne à Sibiu en 94, qui est suivi l’année d’après du festival roumain en Ille-et-Vilaine. La présence de notre département s’affirme par le maintien d’une mobilisation locale pouvant s’appuyer sur les commissions qui touchent les différents domaines d’implication des engagements de l’association, menées conjointement ou séparément de l’APIVS.

En 1993 l’association envoie dix Volontaires du Service National (VSN) en Roumanie dans le cadre du projet Globus, le service national humanitaire, qui englobe une formation et un objectif commun dans un encadrement associatif. Ils assureront essentiellement l’animation de la Maison d’Ille et Vilaine et de développement des actions axées sur l’agriculture. Ce sera une expérience inoubliable pour les principaux acteurs. Des commissions thématiques sont créées pour servir de relais aux adhérents dans différents domaines : santé, social, agriculture, économie, éducation, culture et jeunesse.

astre

1994

Notre mission de « fédération » de communes et d’associations favorise les relations et les actions avec leurs partenaires roumains. Les résultats obtenus en Roumanie se fondent toujours sur le principe de la compréhension mutuelle. Le rôle de médiateur assuré par S35R et l’APIVS trouve ainsi sa place et facilite l’organisation des projets. Une rencontre annuelle des adhérents est pérennisée et un forum franco-roumain rassemblant les personnes ressources est organisé pour la première fois en 1994 puis renouvelé tous les quatre ans. Au fil des années, S35R poursuit son aide pour favoriser les échanges : communes, lycées et collèges adhérents. Elle offre la possibilité à des groupes de jeunes dont les peuples sont apparentés par la source commune de la latinité, de se découvrir, de se connaître et de se lier d’amitié. S35R a recours à des compétences pour la mise en œuvre des actions de coopération. Elle joue le rôle de facilitateur et d’animateur de réseau. Le travail est permanent avec les différents partenaires institutionnels identifiés et reconnus. Son implication avec des associations françaises contribue à sa reconnaissance sur le plan national.

 

Parrains d’OR

S35R a soutenu à partir de 1994 l’association « Parrains d’OR » qui parraine les enfants de plusieurs orphelinats de Sibiu. Près de 450 familles se sont mobilisées dans notre département.

La Maison d’Ille-et-Vilaine (MIV)

Une « Maison d’Ille et Vilaine » ouvre en février 1992 et est inaugurée en mars 1994. Elle s’attache à offrir aux Sibiens une multitude de services. La fréquentation ne fait qu’augmenter au fil des mois. Elle devient rapidement la vitrine française espérée.Une bibliothèque et une vidéothèque sont créées.Des coopérants se relaient depuis l’ouverture pour animer ce lieu de vie et de convivialité.

 

astre

1995

Economie En 1995, une commission est créée pour entamer une réflexion sur le développement des relations économiques entre les entreprises de Bretagne et de Transylvanie. Une mission « Economie solidaire » est organisée. Sur les quatre chefs d’entreprise, trois d’entre eux concrétisent un projet.

 

astre

1998

Maison à Sibiu

Il est décidé en 1998 d’acquérir une maison à Sibiu d’une surface de 200 m2. Elle est située en plein centre historique. Ces nouveaux locaux, propriété de S35R, proposent aux utilisateurs de plus en plus nombreux (1500 adhérents) des espaces plus grands et mieux situés géographiquement. Elle répond au besoin de la population de Sibiu et favorise par son appui technique les échanges entre communes jumelées ou associations partenaires. Construite sur trois niveaux, la nouvelle MIV permet de distribuer l’espace correctement par rapport à l’activité. Une petite unité d’hébergement pour les missions de coopération a été aménagée (deux studios indépendants).
astre

1999

Université d’Eté  En 1999, il est décidé de créer une commission Enseignement visant à favoriser le rapprochement des établissements scolaires des deux départements et d’aider au développement de l’apprentissage du français en Roumanie. Cette commission est immédiatement dirigée par les responsables de l’association « Langue et Communication » intéressés par une implication dans l’organisation des Universités d’Eté de langue française en collaboration avec l’APIVS. Des valises pédagogiques sont achetées pour aider les professeurs de français dans leur travail.

 

astre

2000

Commissions

Santé L’aide en médicaments par l’intermédiaire des convois marque les premières années. Pour faciliter le travail des personnels de santé, du matériel est acheminé. Des échanges de stagiaires ou d’élèves infirmiers sont organisés par différentes institutions : l’IFSI (Institut de Formation des Soins Infirmiers), le CHR, le CHGR et la DAS, etc. La formation est l’une des priorités. Des stages dans des domaines différents se concrétisent au fil des ans par plusieurs réalisations. Le CHGR et l’hôpital psychiatrique de Sibiu développent leur coopération. Des échanges de professionnels de la santé, de médecins ou paramédicaux (ergothérapeutes) se multiplient. Yann PERSON organise ainsi plusieurs formations dans le service d’ergothérapie de l’hôpital de Sibiu

 

astre

2001

 En février 2001, après une campagne de presse en Roumanie fustigeant ce type d’aide et devant la législation roumaine de plus en plus contraignante, il est décidé que ce sera la dernière année.

Agrotourisme – Tourisme Une nouvelle orientation s’opère en 2001 avec l’engagement de l’association dans un projet agro-touristique apportant un intérêt économique et pouvant contribuer à améliorer l’image du pays. L’association « Tourisme Rural Transylvain », structure départementale du tourisme, du tourisme rural et de l’agrotourisme est ensuite créée par notre partenaire roumain qui bénéficie de sa collaboration avec Gîtes de France et Bienvenue à la Ferme. Jean Claude WEISZ, Directeur de l’Office de Tourisme de Saint-Malo, organise pour sa part des formations sur place avec des professionnels.

astre

2003

S35R et l’APIVS soutiennent une fondation roumaine compétente (UCOS), qui a l’objectif de créer un Centre de Thérapie et de consultations pour les enfants et les familles concernés de Sibiu. En 2003, une délégation du Conseil de Judet de Sibiu vient à Rennes sur le thème de l’Education et de l’Enfance.

CDI  En 2003, le programme d’implantation de CDI est une opération innovante en Roumanie. Ces centres de ressource et d’animation favorisant une vie culturelle locale ont le pouvoir de mobiliser en contribuant au développement de l’enseignement dans les zones rurales

astre

2005

Social Initialement centrée sur les problématiques de santé, la commission a étendu ses compétences aux actions engagées en direction de l’enfance, de la famille et des formations au travail social à partir de 2005.
astre

2...

Une documentation sur le thème de la maltraitance tirée à 10 000 exemplaires et remise à tous les personnels travaillant en Ille-et-Vilaine au contact d’enfants est choisie comme modèle par la partie roumaine. Elle est ensuite adaptée par la Fédération des ONG roumaines pour la Protection de l’Enfance de Bucarest.

astre

2...

Dans une perspective d’ « Education populaire », S35R soutient la création de Centres de Loisirs dans le judet de Sibiu avec la mise en place d’activités pour des enfants et adolescents en dehors des périodes scolaires. Elle vise également à favoriser l’engagement bénévole et la prise de responsabilité de jeunes encadrants. Ces centres font leur chemin en milieu rural. Les Roumains adhèrent à cette nouveauté lorsqu’ils y ont goûté.

astre

2015

Conclusion

Avec des moyens financiers en baisse, une réflexion est engagée au sein de S35R en concertation avec l’APIVS pour adapter notre coopération. L’évolution de la MIV liée à celle de la société roumaine et du développement de la ville montre que ce qu’elle offre n’est plus adapté à la réalité d’aujourd’hui. La Roumanie peut bénéficier d’aides conséquentes de l’Union Européenne depuis son entrée en 2007. Le Conseil Général s’appuie sur ce constat pour justifier la baisse de la subvention qui nous est attribuée. Il nous oblige à faire évoluer nos projets. Après de multiples objectifs atteints dans la phase humanitaire puis de coopération, l’entrée dans l’Union Européenne marque ainsi un tournant.

Coordonnées

Solidarité 35 Roumanie

Espace Anne de Bretagne
15 rue Martenot
35000 RENNES
Tel : 02.99.14.39.47

Roumanie

  • V1
  • V2
  • V3
  • V4
  • V5
  • V6
  • V7
  • V8
  • V9
  • V11
  • V12
  • V13

AGENDA S35R

Aucun évènement dans le calendrier
Octobre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Open source productions